La Berce de Caucase – Plante envahissante

LA BERCE DU CAUCASE: SI VOUS LA VOYEZ, VOUS DEVEZ TÉLÉPHONER À LA MUNICIPALITÉ AU 418 475-6060

Cette plante est très néfaste au toucher, causant des brûlures parfois graves. Si vous voyez cette plante sur le territoire de la Municipalité de Saint-Bernard, veuillez communiquer le plus tôt possible avec la municipalité au 418-475-6060.

NE TOUCHEZ PAS À LA PLANTE SI VOUS AVEZ UN DOUTE, APPELEZ À LA MUNICIPALITÉ.

Vidéo de la semaine verte: http://www.radio-canada.ca/widgets/mediaconsole/medianet/6874312

Communiqué de presse_berce

VOICI DES IMAGES MONTRANT L’ÉVOLUTION DE LA PLANTE

Évolution berce

VOICI QUELQUES IMAGES POUR IDENTIFIER LA PLANTE ET LES EFFETS CAUSÉS AU TOUCHER

 

LES PROBLÉMATIQUES

La berce du Caucase présente deux problèmes:

Un fort potentiel allergène

La sève de la berce du Caucase contient des toxines (furanocoumarine) qui, une fois activées par la lumière (particulièrement celle du soleil), causent des brûlures. Celles-ci peuvent se produire jusqu’à 48 heures après l’exposition combinée de la sève de la plante et de la lumière. La peau devient rouge et gonflée, et des cloques remplies de liquide clair peuvent ensuite apparaître, comme pour une brûlure de 2e degré. Ces réactions de la peau sont douloureuses.

Après la guérison des plaies, des taches brunes persistent à l’endroit de la brûlure, et la peau reste sensible au soleil pendant plusieurs mois.

Une plante très envahissante

Une fois introduite dans un jardin, la berce du Caucase, si elle trouve les conditions adéquates (notamment un sol humide) peut devenir rapidement envahissante. Elle se multiplie par ses semences, la plante pouvant produire plus de 50 000 graines. Ses feuilles de très grande dimension interceptant la lumière, elles empêchent les autres espèces indigènes de se développer, déstabilisant ainsi les écosystèmes.»

Source

DESCRIPTION

C’est une plante géante et solide, mais elle n’a pas de bois (c’est une plante herbacée). Elle mesure de 2 à 5 m, c’est-à-dire de 2 à 3 fois la grandeur d’un adulte moyen.
Ses tiges sont robustes, cannelées et creuses. Elles ont la largeur approximative d’une petite tasse à café (de 4 à 10 cm de diamètre à la base). Elles sont de couleur vert clair avec des taches bien délimitées de couleur rouge foncé à violettes. Elles portent des poils blancs et rudes.
Les feuilles peuvent dépasser la taille d’un adulte moyen (de 1 à 3 m de longueur). Elles sont composées de trois parties profondément découpées et dentées. Le dessous des feuilles est généralement lisse, parfois légèrement écailleux. Il est de couleur verte et porte parfois quelques poils blancs et rudes. Le dessus de la feuille est sans poils et a un aspect cireux.
Les fleurs sont petites, blanches et nombreuses. Elles sont placées au bout de petites tiges (rayons) réunies en bouquets ayant la forme de parapluies inversés au dessus aplatis (ombelles). L’ombelle principale est aussi large qu’une assiette à dîner. Elle est composée de 50 à 150 rayons qui partent tous du même point. Chaque rayon supporte une petite ombelle formée de quelques dizaines de fleurs. La floraison s’effectue au mois de juin ou juillet.

Source

DÉTECTION DES COLONIES

Inspecter les bords de fossés, de ruisseaux, de rivières et les pourtours des colonies tôt au printemps. La plante croît très tôt et se développe rapidement, avant les autres plantes. C’est à ce moment qu’elle est plus facile à repérer et à éliminer.

Source

VOICI QUELQUES SITES INTERNET POUR EN SAVOIR PLUS

http://www.mddefp.gouv.qc.ca/biodiversite/nuisibles/berce-caucase/index.htm

http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/environnement/index.php?berce-du-caucase

https://www.ville.quebec.qc.ca/citoyens/propriete/plantes_nuisibles/berce.aspx

http://www.mddefp.gouv.qc.ca/biodiversite/nuisibles/berce-caucase/doc-info-complet.pdf

http://www.dspq.qc.ca/plante-toxique.html

http://www.ville.prevost.qc.ca/uploads/Guide%20didentification%20de%20la%20plante%20-%20Berce%20du%20Caucase.pdf

http://www.fihoq.qc.ca/nos-positions/avis-technique-sur-la-berce-du-caucase

http://www.radio-canada.ca/regions/Quebec/2009/08/20/004-berce_du_caucase.shtml